9 juillet 2008

Hampta Pass Trekking – Deuxième partie: on passe le col et on retourne à Manali

Apres une nuit pluvieuse nous étions tout de même de bonne humeur au troisième matin de notre trekking, car entre temps le temps était au beau fixe. Très entousiastes malgré nos chaussures de marches toujours mouillées, nous nous mîmes en route. Au programme aujourd’hui : trois heures d’ascension pour atteindre le col de Hampta à 4200 metres d’altitude (un sommet absolu pour moi), puis deux heures de déscente vers notre prochain lieu de campement dans la première vallée de l’autre côté. Celle ci se trouvait déjà dans le district de Lahoul. La montée fût un vrai plaisir, la raison pour laquelle on fait un tel trekking: l’ensemble du soleil, de quelques nuages autour des sommets, des près d’un vert profond, des pics rocheux, des chutes d’eau et de la neige est un vrai festival visuel.

En approchant le Hampta pass, l’on ne trouve plus que des rochers et de la neige. Malheureusement, le temps se dégrada à nouveau. Nous arrivâmes donc au sommet dans le brouillard et manquâmes donc le panorama potentiel. En plus, il recommença á pleuvoir, ce qui rendit la déscente plutôt désagréable. Nous ne pensions plus qu’à une chose : arriver vite fait. Au campement, les tentes furent vite montées et après une « Maggi soup », tout le monde disparut dans sa tente pour se réchauffer et faire une petite sieste. Plus tard, le temps s’éclaircit à nouveau et nous pouvons au moins profiter de la vue sublime d’ici. Maintenant, on pouvait également se rendre vraiment compte du changement de paysage : de ce côté, c’est également vert, mais on ne voit pas un arbre. Seul une fine couche d’herbe et de fleurs recouvre le sol, c’est beaucoup plus sec et rocheux.

Côté randonnée, la dernière journée passe vite. Après une nouvelle traversée d’une rivière glaciale, trois petites heures de déscente vers la vallée de la Chandra sous un soleil radieux. Arrivés au but, un bus de notre agence nous attend et nous reconduit tous à Manali. Seul les poneys et leurs guide reste derrière nous, ils partent directement pour un nouveau trekking.

Le trajet en bus, qui traverse col du Rohtang à 3900 metres d’altitude, ne se passe pas sans encombre, lui non plus. Tout d’abord, la route est plutôt une piste, pas bien large, souvent pleine des cailloux et fréquemment traversée par de nombreux petits cours d’eaux. Après une bonne demi heure de route, embouteillage. Tout le monde déscend bien sûr tout de suite pour aller voir ce qui se passe : un glissement de terrain à l’endroit ou un torrent traverse la piste à provoqué le blocage de la route par un gros bloc de pierre. Seul les motos et les jeeps passent encore, mais avec de grandes difficultés dû à l’eau. Chaque passage est acceuilli par des acclamations. Par contre, aucune chance pour les poids lourds. Evidemment, du monde s’affaire (nous sommes en Inde…). Après un moment, on nous dit de nous éloigner et de nous abriter derrière un camion. Nous comprenons : la pierre va être dynamitée (je ne sais pas d’ou sortait la dynamite, aucun officiel dans les parrages). Deux explosions impressionantes plus tard la route était de nouveau libre et le chemin pût continuer. Finalement, après quatre heures et demies de trajet pour 70 kilometres parcurus, nous retrouvions finalement Manali.

Photos, photos de no co-trekkeurs

1 commentaire:

Unknown a dit…

hampta pass

nice post!! ..........these info really helped ...please share more details about it...